Logo Natur'Elevage

Découvrez l'ostéopathie bovine !

15/04/2020Actualité

L’ostéopathie est une médecine manuelle, basée sur le principe du « corps est un tout », c’est-à-dire qu’une lésion primaire à un

 

endroit du corps va générer des lésions secondaires à d’autres endroits du corps : un torticolis peut venir d’une cheville foulée

 

longtemps auparavant [...]

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une médecine manuelle, basée sur le principe du « corps est un tout », c’est-à-dire qu’une lésion primaire à un endroit du corps va générer des lésions secondaires à d’autres endroits du corps : un torticolis peut venir d’une cheville foulée longtemps auparavant. Les lésions ostéopathiques sont des restrictions de mouvement (on parle de « blocages ») qui peuvent concerner les os bien sûr, mais aussi les muscles, les tendons, les organes, les viscères, le système nerveux, les vaisseaux et les tissus de soutien. Le travail de l’ostéopathe est de repérer et de libérer l’ensemble des blocages. L’intervention de l’ostéopathe modifie l’ancien équilibre du corps et il faut 10 à 20 jours après une séance pour que le corps assimile totalement son nouvel équilibre.
L’ostéopathie est à la fois une médecine curative et une médecine préventive : plus un organisme est équilibré, mieux il résiste aux contraintes extérieures et moins il développe de dysfonctionnements.

Quand faire appel à l’ostéopathe pour vos bovins ?

Les indications sont multiples chez les vaches, les taureaux et les veaux. Certains petits veaux à la naissance sont peu réactifs et n’ont pas le réflexe de téter. Lorsque, en dehors de toute malformation congénitale, le réflexe de succion est absent, l’ostéopathie permet par une technique crânienne simple de restaurer ce réflexe de succion. En effet, les os du crâne bougent par mouvements d’extension et de flexion selon un mécanisme appelé MRP : Mécanisme Respiratoire Primaire. Les petits veaux apathiques à la naissance présentent des mouvements crâniens faibles et/ou dissymétriques, à cause des tensions générées lors du passage dans le bassin de la mère. Un travail de manipulation crânienne peut restaurer le réflexe de succion.

Chez les vaches, on rencontre souvent des problèmes locomoteurs. Ils sont souvent la conséquence de traumatismes (chutes, glissades, chevauchement lors de chaleurs, vêlage difficile) et se traduisent par des vaches boiteuses, tremblantes, bouletées, des bassins bloqués, des raideurs du dos ou des membres, une démarche anormale, voire une vache couchée qui ne peut plus se relever. Le taureau, lui, pourra présenter un « tour de rein » après la saillie. Ces troubles locomoteurs sont fréquemment liés à une atteinte des nerfs. En effet, les nerfs issus de la moelle épinière sortent entre les vertèbres, de la première cervicale jusqu’au sacrum. Ainsi le blocage d’une vertèbre peut comprimer le nerf adjacent et induire une dysfonction. Prenons l’exemple d’une vache dont le sacrum est bloqué (suite à un chevauchement ou après vêlage par exemple). Cela a une incidence sur la sortie du nerf sciatique et de ses rameaux nerveux, qui contrôlent les muscles du postérieur, et la vache peut se retrouver bouletée.

Le déblocage du sacrum, associé à un traitement global de la vache, permet la libération des nerfs et le retour à la normale.

Après la séance, l’animal devra impérativement être laissé au calme et sur un sol non glissant lors de troubles locomoteurs ou vache couchée : pour une meilleure récupération, l’animal sera mis dehors si la saison le permet.

Pensez-y ! 

Les traumatismes sont plus fréquents et plus graves lorsque l’animal est sur sol glissant. Moins de glissades surviennent au pâturage. Dès que la saison le permet, sortez les vaches.

Attention, certaines boiteries sont dues à des infections du pied : panaris, abcès… L’ostéopathie ne peut rien faire dans ce cas, il faut faire intervenir le pareur. Ayez le réflexe !

Levez le pied !

Quelles sont les contre-indications ?

L’ostéopathe ne peut rien faire en cas de fracture, de luxation, de boiterie relevant du pareur, de maladie métabolique (fièvre de lait), d’infection (arthrite, mammite) ou de lésion trop ancienne.Une formation d’initiation à l’ostéopathie bovine existe. L’objectif est de vous faire découvrir le principe de l’ostéopathie, d’acquérir des repères d’anatomie, d’identifier les contre-indications, découvrir les premiers gestes à réaliser et savoir vers quel praticien se tourner en cas de problème (vétérinaire, ostéopathe, pareur…).

Une formation d’initiation à l’ostéopathie bovine existe. L’objectif est de vous faire découvrir le principe de l’ostéopathie, d’acquérir des repères d’anatomie, d’identifier les contre-indications, découvrir les premiers gestes à réaliser et savoir vers quel praticien se tourner en cas de problème (vétérinaire, ostéopathe, pareur…).

 

Dr Sophie Rubion

Vétérinaire conseil 

Voir aussi...

Newsletter N°2 - La force de la Nature

21/07/2021 | Actualité

La deuxième édition de notre Newsletter, La force de la Nature est sortie ! Inscrivez-vous dès maintenant pour la recevoir.

lire la suite

Une gamme de solutions pour améliorer le microbiote environnemental

30/06/2021 | Actualité

Flori’Nat est une gamme de biocontrôle bactérien. Par un ensemencement bactérien de bactéries « positives », le principe est de rééquilibrer le profil...

lire la suite

Newsletter Natur'Elevage - La force de la nature

01/03/2021 | Actualité

Informez vous sur les médecines complémentaire : recevez gratuitement 4 fois par an des conseils et des témoignages directement dans votre boite mail...

lire la suite
Retour à l'accueil