Logo Natur'Elevage

Une gamme de solutions pour améliorer le microbiote environnemental

30/06/2021Actualité

Flori’Nat est une gamme de biocontrôle bactérien. Par un ensemencement bactérien de bactéries « positives », le principe est de rééquilibrer le profil bactérien de l’élevage en prenant la place des bactéries pathogènes, en les inhibant et en prenant leur nourriture.

L’objectif de ce complexe bactérien lyophilisé est de diminuer la pression des bactéries pathogènes qui sont à l’origine de différentes problématiques sanitaires d’origine infectieuse, telles que les mammites d’origine environnementale, cellules, maladies respiratoires des veaux et dermatite digitée.

Flori’Nat est destiné aux vaches laitières, allaitantes, veaux, caprins, quel que soit le logement (aire paillée, logettes, cases individuelles), et est utilisable en Agriculture Biologique.

Témoignage GAEC DE L’OTHAIN, Villers le Rond (55), utilisateur depuis 2 ans avec OPTIVAL (Groupe Seenergi).

Quelles étaient les problématiques dans votre élevage ?

Nous avons un élevage de 80 VL sur aire paillée avec 56 places à l’auge et un chargement important sur l’aire paillée. Nous étions confrontés à des problèmes de qualité du lait assez récurrents avec un comptage cellulaire entre 300 000 et 400 000 et 5-6 cas de mammites mensuellement. De plus pas mal de boiteries dues à la maladie de Mortellaro.

Quels ont été les résultats observés avec les solutions Flori’Nat ?

J’ensemence mes bottes de paille une fois par semaine avec Flori’Nat Pulvérisation. C’est très simple et très rapide. Cela permet d’abord d’ensemencer l’environnement et les résultats ont été visibles rapidement. Nous avons baissé en cellules entre 200 000 et 250 000, avec 2-3 mammites par mois et souvent les mêmes vaches.

De plus j’utilise le Flori’Nat Pédiluve pour la gestion de la dermatite digitée. Avant nous avions des animaux qui réagissaient très mal aux produits désinfectants et c’était très douloureux pour eux. Aujourd’hui les animaux apprécient et on a même du mal à les faire sortir du pédiluve. Les cas de Mortellaro ont été divisés par 2 depuis la mise en place du protocole.

Enfin, au curage, les odeurs d’ammoniac ne sont plus présentes et le fumier se tient mieux et est plus stable. Les vaches ne s’enfoncent jamais dans le fumier. Le fumier est bien tenu. Les chargements de fumier sont beaucoup plus compacts. Tout le tas de fumier est vraiment bien décomposé, quasiment comme du terreau.

C’est une nouvelle approche. On voit que ce n’est pas chimique à l’utilisation. De plus les résultats sont visibles rapidement.

Téléchargez 3 fiches produits :

Voir aussi...

Préparation au vêlage : préparer le rumen pour un marathon

01/09/2021 | Evénements

Lorsque l’on parle de préparation au vêlage, on entend souvent « faire en sorte que le vêlage se passe bien ». C’est essentiel certes, mais en...

lire la suite

Newsletter N°2 - La force de la Nature

21/07/2021 | Actualité

La deuxième édition de notre Newsletter, La force de la Nature est sortie ! Inscrivez-vous dès maintenant pour la recevoir.

lire la suite

Newsletter Natur'Elevage - La force de la nature

01/03/2021 | Actualité

Informez vous sur les médecines complémentaire : recevez gratuitement 4 fois par an des conseils et des témoignages directement dans votre boite mail...

lire la suite
Retour à l'accueil